Les courses de bateau occupent une place importante dans l’univers des passionnés de navigation. Découvrez des règles de régate est important et l’événement majeur qu’est le Vendée Globe.

Quel est le règlement du Vendée Globe ?

Le Vendée Globe est une course comportant au moins trois caractéristiques :

  • Elle est effectuée en solitaire. Chaque bateau ne transporte qu’une seule personne. La seule exception à cette règle est le fait de repêcher un autre concurrent si son bateau fait naufrage. De tels cas sont survenus par exemple lors du troisième Vendée Globe, lorsque Pete Goss a repêché Raphaël Dinelli. Cette aide à un autre participant entraînant la présence de deux personnes sur un bateau est aussi survenue lors du sixième Vendée Globe, lorsque Vincent Riou a aidé et pris à son bord Jean Le Cam dont le navire avait fait naufrage.
  • Le Vendée Globe est une course sans escale. Il est interdit aux compétiteurs de toucher terre au-delà de “la plus grande marée haute”. Il faut parfois trouver le moyen de respecter in-extremis ce règlement. C’est ce qu’a fait le navigateur Yves Parlier lors de la quatrième édition. Yves Parlier a réparé son bateau en mettant pied à terre sans dépasser la limite des “plus hautes marées”. Il a pu reprendre la course. Cette règle de l’absence d’escale a une disposition permettant à tout compétiteur de rentrer aux Sables-d’Olonne et de franchir une deuxième fois la ligne de départ. Mais cela doit se faire au plus dix jours après le départ de la course. Cette situation s’est produite lors de la sixième édition du Vendée Globe. Michel Desjoyeaux est rentré régler un problème d’énergie. Il a franchi la ligne avec quarante heures de retard et a remporté la course !
  • Le routage n’est pas autorisé pendant le Vendée Globe. Tous les compétiteurs reçoivent les mêmes informations météo selon une périodicité quotidienne de la part des organisateurs. Ainsi, tous les navigateurs sont sur un pied d’égalité.